Vivienne Westwood : Informations de base

  • Nom & prénom :  Vivienne Westwood
  • Nationalité : 
  • Date de naissance : Britannique
  • Site Web officiel : – http://www.viviennewestwood.co.uk/
  • Mensurations : – 80-60-89
  • Agence : –

Vivienne Westwood : Biographie

PARCOURS VIVIENNE WESTWOOD En 1970 Vivienne Westwood et son partenaire Malcolm McLaren ouvrent une boutique de vêtements vintage à Londres au 430 Kings Road qu’ils baptisent Let it Rock. Deux ans plus tard les créateurs renomment leur commerce par la maxime anglaise Too Fast to Live Too Young to Die. Ils vendent alors des vêtements rock ’n’ roll parés de chaînes épingles à nourrice lames de rasoir ou encore tissus écossais et sur lesquels sont inscrits des messages anarchistes. En 1974 Vivienne Westwood et Malcolm McLaren font un pas de plus dans la provocation. La boutique s’appelle désormais Sexe. Tenues SM images pornographiques latex fétichiste… le duo terrible ne laisse personne indifférent. Avec la montée du mouvement ska punk à la fin des années 1970 la marque connait un essor considérable s’appuyant sur le succès de créations portées par le groupe de légende The Sex Pistols lors de leur premier concert. L’année 1977 marque un nouveau changement de style et de nom pour l’enseigne punk de Chelsea devenue Seditionaries (nom qui évoque la rébellion contre l’ordre établi). En prêt-à-porter c’est l’époque des pièces mythiques signées Vivienne Westwood tels les t-shirts imprimés de la tête fendue de la Reine ou du slogan Destroy en surimpression aux manches soutenues par des colliers de chiens. En mars 1981 la créatrice présente la collection Pirate lançant ainsi officiellement sa première ligne de prêt-à-porter féminin qu’elle nommera Gold Label par la suite. A partir de 1983 le couple Vivienne Westwood et Malcolm McLaren se sépare. Déjà mondialement célèbre la créatrice continue seule son chemin et met un point d’honneur à prouver qu’elle peut se détacher de l’esthétique trash dont elle a l’apanage. Anti-conformiste militant rebelle… le style de la maison Vivienne Westwood demeure cependant iconoclaste réunissant à chaque collection la mode et la politique sur fond de lutte idéologique et martèlement de slogans chocs. Au fur et à mesure des années la marque s’enrichit de nouvelles lignes. En 1990 la créatrice lance la collection Vivienne Westwood Homme à Florence suivie en 1993 de la collection Red Label un prêt-à-porter haut de gamme étudié pour une clientèle jeune et Anglomania une ligne de diffusion plus abordable. En 1997 la créatrice consacre une année entière à l’inauguration d’un département parfums. La fragrance Boudoir sort en 1998 suivi de Libertine en 2000 et d’Anglomania en 2005. La même année une rétrospective de sa carrière est organisée au Victoria and Albert Museum de Londres.