(+216) 29 062 487 | (+216) 22 025 462 contact@flashmode.tn
- Advertisements -

La liste des divorces arabes bizarres continue de s’allonger et les cas se succèdent, ce qui fait tourner les têtes dans toute la région. L’histoire derrière une autre séparation choquante est devenue virale plus tôt cette semaine après qu’un consultant juridique l’ayant supervisé a révélé ses détails aux sources d’information locale.

UAE : Emirati divorce de sa femme après 15 minutes de mariage :

Cette fois, un marié émirati a divorcé de son épouse quinze minutes après le début du mariage du couple parce qu’il se sentait insulté par son père. Les deux hommes avaient précédemment convenu que la dot de la mariée serait de 100 000 dirhams (30 000 $), la moitié du montant payé à la signature du contrat de mariage et l’autre moitié à l’extérieur de la cour du mariage.

- Advertisements -

 

Le père de la mariée a refusé d’attendre cinq minutes pour que la dot soit payée…

Le marié a payé le premier versement de l’argent juste après la cérémonie de mariage. Alors qu’il quittait la cour, le père de la mariée lui a dit qu’il s’attendait à ce que la deuxième moitié soit également payée sur-le-champ. Le jeune marié a alors demandé à son beau-père d’attendre seulement cinq minutes pour aller chercher l’argent, mais ce dernier a refusé. Au lieu de cela, il a demandé que l’un des garçons d’honneur aille chercher l’argent.

via GIPHY

- Advertisements -

Le marié s’est senti insulté par le père de la mariée, disant que ses actions étaient un signe de méfiance. Furieux de la situation, il a immédiatement divorcé de sa femme de quinze minutes.

Certains pensaient que la famille de la mariée avait ruiné l’union du mariage :

 

D’autres n’étaient pas du tout d’accord avec cela, bien que :

 

Ses plus beaux jours sont encore à venir !

 

Si cet article vous a intéressé, n’oubliez pas de le partager sur Facebook !

- Advertisements -

Pin It on Pinterest

Faites pas les timides donnez votre avis !

Si cet article vous a intéressé, n’oubliez pas de le partager sur Facebook !