(+216) 29 062 487 | (+216) 22 025 462 contact@flashmode.tn
- Advertisements -

L’ancien tennisman numéro un a admis qu’elle a échoué à un test de dépistage à l’Open d’Australie. Elle dit que le médicament qu’elle prenait « Meldonium » était légal jusqu’à il y a trois mois, quand elle a été déclarée une substance interdite.

Maria Sharapova a déclaré lundi qu'elle avait échoué un test de drogue à l'Open d'Australie
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest

Maria Sharapova a déclaré lundi qu’elle avait échoué un test de drogue à l’Open d’Australie

La déclaration de Maria Sharapova

Les résultats des examens ont montré la présence de meldonium dans son organisme. La Russe de 28 ans a par ailleurs précisé qu’elle consomme ce produit depuis 2006. Celui-ci est toutefois banni par l’Agence mondiale antidopage depuis le début de la présente année.

- Advertisements -

La principale intéressée a ajouté que cette substance avait été prescrite par son médecin pour combler une carence en magnésium.

«J’assume l’entière responsabilité de tout cela, a-t-elle déclaré en conférence de presse. J’ai commis une grosse erreur, j’ai laissé tomber mes partisans et mon sport.»

Conference de presse de maria sharapova
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest

Conférence de presse de maria sharapova

Septième raquette mondiale, Sharapova n’a pas disputé un match au sein du circuit de la WTA depuis son élimination en quart de finale aux mains de l’Américaine Serena Williams à Melbourne. La première joueuse de la planète l’avait sèchement battue 6-4 et 6-1.

«Je ne veux pas mettre fin à ma carrière de cette façon, a-t-elle ajouté, tout en étant consciente de la suspension qu’elle risque de purger. Je sais que plusieurs d’entre vous croyaient que j’allais me retirer, mais si je dois annoncer ma retraite, ce ne sera pas dans cet hôtel de Los Angeles sur ce tapis franchement affreux!»

La joueuse de tennis Maria Sharapova a annoncé lundi qu’elle avait échoué à un test antidopage
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest

La joueuse de tennis Maria Sharapova a annoncé lundi qu’elle avait échoué à un test antidopage

Ayant signé un contrat de publicité de 70 millions $ avec la compagnie Nike en 2010, l’Européenne avait déclaré forfait pour le tournoi d’Indian Wells, en Californie, évoquant une blessure à l’avant-bras.

Maria supplie de comprendre que depuis plus de dix ans, le médicament a été tout à fait légal et c’est pourquoi elle gardé en prenant. Elle dit qu’elle n’avait aucune idée qu’elle était désormais interdite et si elle savait qu’elle n’aurait pas pu la prendre. Ne pensez-vous pas qu’elle sera autorisée à jouer après cette confession de choquant?

Plus tôt dans la journée, une autre athlète de la Russie a été prise en défaut. La patineuse artistique Ekaterina Bobrova a également eu recours à ce médicament servant à traiter les patients aux prises avec des problèmes d’angine ou encore, ceux ayant subi un infarctus du myocarde. Cependant, il comprend également des vertus énergétiques pouvant accélérer le métabolisme.

 Vidéo Conférence de presse de maria sharapova:

- Advertisements -

Pin It on Pinterest

Faites pas les timides donnez votre avis !

Si cet article vous a intéressé, n’oubliez pas de le partager sur Facebook !