in ,

Tendance beauté : Tout savoir sur le vernis à ongles semi-permanent

Depuis ses origines, Le Vernis à ongles a beaucoup évolué. Ongles artificiels, en gel, apparition de la french manucure : On vous dit tout sur les évaluations, innovations, le vernis semi-permanent et les tendances de la saison 2017-2018.

Tout savoir sur le vernis à ongles semi-permanent

1. Un peu d’histoire

Dès les années 1900, les femmes coloraient légèrement leurs ongles avec une crème ou une poudre. Ces préparations étaient posées avec un pinceau en poil de chameau, mais les colorations ne duraient que le temps d’une journée. En 1930, Hollywood voit naître les étoiles légendaires du grand écran comme Jean Harlow ou Rita Hayworth qui seront le moteur d’une nouvelle tendance.

Rita Hayworth

La manucure fait son coming-out avec un look de plus en plus travaillé via des teintes rouges plus prononcées. Deux années plus tard, Charles Revson et son frère Joseph, chimiste, mettent au point un vernis à ongles à la couleur et à la couvrance intenses.

Vernis à ongles Charles Revson - 1951
Vernis à ongles  » Fire & Ice  » par Charles Revson – 1951

1970, nous sommes déjà à l’ère de l’ongle artificiel. Les ongles en acrylique et en gel sont désormais plus souples et faciles à porter. Il devient difficile de pouvoir les distinguer des ongles naturels. Deux ans plus tard, c’est l’apparition des vernis métalliques : bleu, vert… ils comportent des particules pailletées et, dès leur entrée sur le marché, c’est le carton immédiat.

Alessandro lance en 2011 le premier vernis qui tient jusqu’à 3 semaines. Il se pose comme un vernis standard et sèche en à peine 60 secondes sous une lampe UV. C’est le vernis semi-permanent.

2. LE VERNIS A ONGLES SEMI-PERMANENT

Le vernis à ongles semi-permanent représente la garantie d’une manucure parfaite pendant au moins deux semaines. Très résistant, il est composé d’un gel acrylique pigmenté et s’applique au pinceau, de la même manière qu’un vernis classique. Son séchage est un peu plus fastidieux puisqu’il nécessite plusieurs passages sous une lampe UV entre chaque couche.

le vernis semi-permanant métallique ombré
le vernis semi-permanant métallique ombré

Il faut donc compter environ 40 minutes en institut pour terminer la pose. Il faudra aussi prendre son mal en patience pour retirer le vernis, à raison de 15 à 20 minutes. Si l’aspect pratique de ce type de manucure donne envie de se lancer, il convient de respecter certaines précautions pour préserver ses ongles.

Le manucure french asymetrique
Le manucure french asymetrique

Que penser des lampes UV?

Entre chaque couche de vernis semi-permanent, il faut compter quelques minutes d’exposition des ongles sous une lampe à ampoule UV fluorescente afin de catalyser le gel.

lampe UV
lampe UV

Une technique mise à mal en 2013 par une étude réalisée par The Skin Cancer Foundation, établissant des risques de cancer de la peau, minimes mais non-négligeables, associés à l’utilisation de ces lampes. Cependant, les avis des professionnels divergent sur le sujet.

Retirer son vernis au bout de trois semaines

Après deux semaines environ, le vernis commence à s’écailler et la repousse de l’ongle est bien visible. Mais au-delà de l’aspect esthétique, l’ongle étouffé sous le gel ne s’hydrate plus naturellement et a besoin de respirer à nouveau.

Les instituts de beauté préconisent un retrait du produit au bout de trois semaines maximum, sous peine de voir l’ongle devenir mou, cassant ou alors de développer une mycose.

3. DU BIO SUR NOS ONGLES !

Après notre alimentation et nos vêtements, c’est au tour de nos vernis à ongles de se mettre au vert. La manucure bio est similaire à la manucure classique à la différence près que les produits utilisés sont « plus sains ». C’est-à-dire que dissolvants, crèmes cuticules, bases, vernis à ongles et top coat contiennent moins de composants néfastes.

Les composants à éviter : Sept composants ont été identités comme étant néfastes : parabène, formaldéhyde, phtalates, toluène, xylène, camphre et colophane.

 

Comment savoir si les vernis sont sains?

Avant de jeter tous vos vernis à ongles, commencez par lire les étiquettes. En effet, de nombreuses marques classiques disponibles dans les commerces sont «3 free» (dépourvus de toluène, phtalates et formaldéhyde) ou mieux «5 free» (de plus, sans camphre et xylène).

Si au dos du flacon un ou plusieurs composants mentionnés ci-dessus ne sont pas indiqués, c’est qu’ils ne sont pas contenus dans la formulation.

 

4. Les tendances de la saison 2017-2018

Les couleurs intemporelles : Les couleurs des vernis varient selon les saisons mais certaines restent inébranlables. Le rouge, par exemple, est la couleur par excellence. Il se décline à l’infini pour ne jamais être démodé.

Le rose Millénaire et le beige rosé tendance de la saison 2018
Le rose Millénaire et le beige rosé tendance de la saison 2018
Vernis à ongles Gris fumé en vogue pour la nouvelle saison
Vernis à ongles Gris fumé en vogue pour la nouvelle saison
Vernis Rouge sang
Vernis Rouge sang

Les couleurs nude comme le beige rosé, le rose pastel ou le blanc font également partie des couleurs indémodables. Et pour les soirées ou les grandes fêtes, on craque pour les traditionnels vernis à paillettes. Argentés ou dorés ou encore métalliques, ils sont aussi très tendance.

Si cet article vous a intéressé, n’oubliez pas de le partager sur Facebook !

Tendance beauté : Les sourcils implacables pour la saison 2018

Tendance mode : La marinière, vêtement français par excellence !